À propos

Des yeux distraits…

« Je fuis des yeux distraits
Qui, me voyant toujours, ne me voyaient jamais. » (Racine, Bérénice)

« La réception dans la distraction, qui s’affirme avec une croissante intensité dans tous les domaines de l’art et représente le symptôme de profondes transformations de la perception, a trouvé dans le film son propre champ d’expérience. » (Walter Benjamin, « L’œuvre d’art à l’époque de sa reproduction mécanisée »)

« Regarder est aussi une action qui confirme ou transforme [la] distribution des positions » (Jacques Rancière, « Le spectateur émancipé »)

« Dans les appareils d’enregistrement de notre temps, qui sont formes d’une singulière mémoire, une puissance d’existence s’est inventée, qui se réalise d’abord dans l’expérience désormais commune d’un sensible divisé. » (Pierre-Damien Huyghe, « Le monde  des enregistrements »)

Quatre citations à partir desquelles j’aime à penser notre rapport à cet espace de parution (et de citation) qu’est internet. C’est dis-trait (tiré en divers sens, séparé) que nous « surfons », prêt à « cliquer » sur le premier « lien » venu (les mots ont bien du mal à dire ce qui se joue techniquement et sensiblement dans cette expérience), ici et .

Docteur en études cinématographiques et audiovisuelles (voir mon CV), ce site est d’abord un lieu d’archivage et de publication de mes travaux de recherche (les articles sont mis en ligne un an après leur publication). L’outil m’a conduit à pousser un peu plus loin ce travail d’exposition et de diffusion en mettant à disposition photographies, films, enregistrements sonores, documents trouvés et remarqués sur le web. Ce blog est ainsi amené à accueillir les formes les plus diverses d’écriture (mot imparfait, encore une fois), à s’enrichir au gré des envies et du temps disponible.

Vous pouvez me contacter, m’adresser vos remarques et commentaires via ce formulaire. J’essaie de tenir régulièrement à jour l’agenda du blog qui recense les événements m’impliquant directement et d’autres qui me paraissent dignes d’intérêt et dont je tiens à faire la publicité.

Bonnes distractions, à bientôt,

Damien

Publicités